MÉTHODES DE TRAVAIL ET TYPES DE RÉUNIONS

1. MÉTHODES DE TRAVAIL
Le C.B.E. comprend deux types d'organes: les organes de décision et les organes d'exécution.
Pour permettre un bon fonctionnement du groupe, certaines méthodes de travail qui font force de loi y sont utilisées.
 
1.1. AU NIVEAU DES ORGANES DE DÉCISION

1.1.1. L'Assemblée des Délégués
Pour un groupe dont les membres sont disséminés dans tout le pays et qui a besoin de se concerter, il est nécessaire de se retrouver de temps en temps; d'où l'organisation périodique des camps nationaux.
Il est cependant difficile de prendre des grandes décisions en présence de tous les campeurs qui sont très nombreux.
C'est ainsi qu'une méthode a été adoptée, celle de déléguer le pouvoir de l'Assemblée Générale du C.B.E. a certains merribres qui se concertent et décident à sa place.
Les délégués se réunissent tous les deux ans, avant, pendant ou après les camps en ASSEMBLÉE DES DÉLÉGUÉS. Celle-ci est l'instance suprême du C.B.E.
Toutefois, les délégués peuvent se retrouver en session extraordinaire.
Le choix des membres de l'Assemblée des Délégués se fait par la section sur proposition de chaque sous-section.
Les conditions pour être membre de l'Assemblée des Délégués sont:

- être régulier, participer aux activités et à la vie du groupe, avoir une bonne moralité;
- être imprégné des questions du CB.E., de la Jeunesse, et de l'Église Évangélique du Congo.

Les décisions de l'Assemblée des Délégués se prennent après concertation. Les documents de travail sont préparés par la commission d'organisation selon l'ordre du jour défini par les délégués de sections.
 
1.1.2. Le Conseil de Section
C'est l'organe de décision au niveau consistorial, dans l'optique de l'Assemblée des Délégués. Il met en place le Bureau de la Section, adopte le programme d'activités, le budget et en assure le contrôle.

1.1.3. L'Assemblée Générale de la Sous-Section ou de la Zone d'Activités
L'Assemblée Générale est l'instance de décision à la sous-section et à la Zone d'Activités. Composée de tous les membres de la sous-section ou de la Zone d'Activités, elle se tient pour prendre des grandes décisions ou pour recevoir des informations importantes.
La tenue d'une Assemblée Générale doit se conformer aux procédures et méthodes consignées dans la partie intitulée "Les réunions au C.B.E."

1.1.4. Le Conseil de Discipline
Il est chargé d'examiner les questions de discipline qui se posent au niveau des membres du C.B.E.
Le conseil de discipline se tient aussi bien à la section qu'à la sous-section ou zone d'activités.
Il est présidé par le Coordonnateur de la section, de la sous-section ou de la zone d'activités.

1.1.4.1. Composition
-  Au niveau de la section
•    Le Coordonnateur
•    Le Vice-Coordonnateur
•    Les Présidents des sous-sections et zones d'activités
•    Le conseiller du consistoire auprès du bureau de la section 

- Au niveau de la sous-section ou de la zone d'activités
•    Le Coordonnateur
•    Le Vice-Coordonnateur
•    Les responsables des cellules
•    Le conseiller paroissial auprès du bureau de la sous-section ou de la zone d'activités

1.1.4.2. La Convocation
Le conseil de discipline est convoqué par le Coordonnateur de la section, de la sous-section ou de la zone d'activités. Au niveau de la section, il peut aussi être convoqué à la demande d'un bureau de sous-section ou de zone d'activités sur la base d'un dossier soumis par l'organe auprès du Coordonnateur de la section.
Au niveau de la sous-section ou de la zone d'activités, le conseil de discipline peut être convoqué à la demande des responsables de cellules.

1.1.4.3. Fonctionnement
Le conseil de discipline est convoqué pour prononcer une sanction à la lumière des textes du groupe, après avoir prouvé l'indiscipline du ou des membres concernés.
Les cas d'ordre spirituel peuvent être examinés par le conseil de discipline, mais la sanction est prononcée par le conseil paroissial auquel appartient le membre.
N.B.: Toutefois, les responsables du groupe doivent se référer au règlement intérieur du C.B.E.

1.1.4.4. Des Sanctions
•    Avertissement;
•    Blâme;
•    Suspension des fonctions (pour les responsables);
•    Exclusion temporaire;
•    Exclusion définitive.

1.1.5. Structures de Travail Avant Parfois Droit de Décision
La réunion des responsables délégués des Sections: il arrive que le Secrétariat Général de la Jeunesse ait besoin du C.B.E. pour une concertation par rapport à un problème précis (préparation du camp par exemple) ; dans ce cas, il convoque certaines sections dites pilotes. Celles-ci peuvent déléguer un ou plusieurs membres à cette réunion.
La section pilote: dans l'unicité du C.B.E., on note une diversité de niveaux de développement des différentes sections. Ainsi, on distingue:

Les sections de type 1 qui sont situées dans les grands centres urbains ;
Les sections de type II qui sont situées dans les centres secondaires et les zones rurales.
Les sections de type 1 sont dites sections-pilotes. Elles ont pour mission de soutenir et d'assister les sections de type II environnantes.
Elles bénéficient en fait de certains avantages leur permettant de jouer ce rôle. Il s'agit par exemple de :

- ressources humaines, matérielles et financieres plus importantes;
- la facilité de bénéficier d'un encadrement;
- la facilité de se réunir;
- la stabilité des responsables;
- l'expérience des membres en provenance des autres sections.
Il arrive que le Secrétariat Général prenne des décisions en concertation avec les responsables des sections-pilotes seulement (lieu et date du camp par exemple).