2. LES SAVOIR-FAIRE A ACQUÉRIR
Un don se cultive. Il importe donc que l'animateur apprenne certaines techniques, certains savoir-faire.

2.1. SAVOIR OBSERVER ET ANALYSER
L'animateur doit faire preuve d'esprit critique positif ou constructif D'où l'intérêt d'acquérir des "outils d'analyse" et de s'entraîner à détecter et à "démontrer" ce qui mine le groupe à tous les niveaux. Ces observations serviront de base aux évaluations.

2.2. SAVOIR EFFECTUER DES SYNTHÈSES RÉELLES
C'est-à-dire savoir faire le lien entre des événements, des paroles, des comportements vécus à différents moments ; pouvoir les rassembler pour définir des idées, des états d'esprit, des phénomènes, des conclusions.

2.3. SAVOIR S'EXPRIMER VERBALEMENT ET PAR ÉCRIT
L'expression orale est le moyen privilégié de transmettre ou de communiquer ce que l'on ressent ou ce que l'on pense. D'où son importance pour l'animateur.
L'animateur est aussi amené à élaborer des rapports, rédiger des textes. Ce qui nécessite des aptitudes au niveau de l'expression écrite.

2.4. ACQUÉRIR LES TECHNIQUES DE BASE
Ceci est une nécessité absolue parce que ces techniques constituent les supports normaux de toute animation. Elles sont nombreuses. On peut en relever quelques unes au C.B.E.
-   les activités musicales, le chant, les rythmes ... ;
-   l'expression gestuelle et corporelle, les mimes et la communication non verbale;
-   l'initiation aux activités théâtrales: les jeux dramatiques, l'élaboration de sketches ... ;

-   le plein air: excursions, randonnées ... ;

-   les techniques audiovisuelles, affiches, photos, montage, audiovisuels, expositions, diapositives ... ;
-   Les ateliers d'activités manuelles: peinture, décoration des locaux dessin, modelage vannerie, sérigraphie, artisanat élémentaire, etc. ;

-   les techniques fondamentales en ce qui concerne les réunions et le discussions (cf Direction d'une réunion) ;

-   les activités physiques: pratique des sports ;

-   la découverte du milieu et le contact avec les habitants (esprit d'ouverture) ;

-   l'expression verbale.

Coordonner les activités: C'est-à-dire assumer le "leadership" (cf. Dynamique du groupe) :

•    Apprendre à gérer et à administrer des activités;

•    S'entraîner aux travaux d'administration, (secrétariat, comptabilité, intendance économat, gestion budgétaire) ;

•    Connaître les institutions.

L'animateur doit maîtriser les textes et connaître parfaitement les structures dl groupe et de l'Église Évangélique du Congo.

Ainsi, la tâche d'animateur nécessite une formation, car elle est délicate de la réussite ou de son échec, dépend l'avenir (glorieux ou sombre) du groupe.