PRINCIPALES ACTIVITÉS
Au total six (6) activités majeures sont à mettre à l'actif du groupe: la Formation, l'Evangélisation, l'Édification, l'Action Sociale et la Participation au Développement de l'Eglise, la Promotion de la Paix, de la Justice et de la Sauvegarde de la Création.

LA PROGRAMMATION DES ACTIVITÉS
Le programme d'activités est un outil majeur dans le fonctionnement d'une organisation.
Il constitue un choix qui permet d'éviter des écarts importants et préjudiciables pour le groupe, entre les objectifs fixés et les résultats attendus par le groupe. Ainsi, il répond au souci de rationalisation (organisation des moyens du groupe). La programmation fixe la cohérence des activités et leurs objectifs, de la conception à la réalisation. C'est aussi un préalable absolu quant à l'élaboration du budget. 

Les éléments de programmation des activités codifiés dans ce présent document portent essentiellement sur :

- la logique d'un programme d'activités;
- le modèle simple d'élaboration d'un programme d'activités;

- les éléments d'évaluation d'un programme.

La programmation est l'élaboration d'un programme, c'est-à-dire l'élaboration d'une suite d'opérations formant un programme d'activités.
Le programme d'activités est une série d'acti'ités dont l'exécution permet de résoudre des problèmes ou de satisfaire les besoins du groupe.


 

1. LOGIQUE D'UN PROGRAMME D'ACTIVITÉS
Aux activités sont toujours associés des objectifs et des moyens qui permettent de résoudre les problèmes.
On se retrouve ainsi avec un schéma de programme suivant:
 
Problèmes ou Besoins = Objectifs   >  Activités  >  Moyens  

La direction des flèches exprime le sens de la progression dans la conception du programme selon les quatre (4) niveaux:
*    Problème: il y a problème dès lors qu'on est en présence d'un besoin nécessaire non satisfait; c'est la situation ou l'état anormal relatif dans lequel se trouve une population ou un groupe.
*    Objectif: c'est un point qu'on se propose d'atteindre; c'est l'état dans lequel s( trouve une population ou un groupe après la satisfaction du besoir préalablement diagnostiqué.
*    Activité: c'est un ensemble d'actes coordonnés posés par un groupe ou de individus et qui apportent un changement de l'état initial dans lequel se trouvait une population ou un groupe.
      Les activités s'attaquent aux causes qui génèrent les problèmes.
*    Moyen: c'est tout élément, individu ou procédé qui permet la réalisation de activités prévues.

On note généralement quatre (4) types de moyens fondamentaux au C.B.E. :

- la prière et les Saintes Écritures;

- les ressources humaines;
- le matériel;
- les ressources financières.

La conception d'un programme d'activités tient au respect des quatre (4) règles suivantes:  

Règle 1 : On ne peut pas parler d'activités si au préalable un ou des problème(s) n'a (n'ont) pas été diagnostiquée (s) ;
Règle 2 : On mène des activités pour résoudre des problèmes ou satisfaire des besoins; 

Règle 3 : L'exécution d'une activité doit apporter un changement qui va de l'état initial à l'objectif, état souhaité par le groupe ;
Règle 4 : Les problèmes ou les besoins et les activités s'inscrivent de façon absolue dans le cadre d'interventions fixé par les orientations et les buts du groupe.


2. MODÈLE SIMPLE D'ÉLABORATION D'UN PROGRAMME D'ACTIVITÉS

L'élaboration d'un programme d'activités obéit à plusieurs étapes.  
1)- Le Bureau de la sous-section ou de la section demande l'opinion des membres du groupe sur les problèmes qui se posent à eux, à d'autres ou au sein de l'église Institution (si possible sur la base          d'un léger questionnaire). Il doit également exploiter les rapports du bureau sortant. 
2)- Après le dépouillement des informations collectées, le Bureau de la sous-section ou de la section établit une liste des problèmes ou des besoins exprimés.
3)- Le Bureau choisit ceux qui sont conformes aux orientations et aux buts du groupe; au besoin, il ajoute d'autres qu'il juge pertinents.
4)- Le Bureau se pose la question suivante : A quels résultats, quel état ou quelle situation veut-on aboutir après la résolution des problèmes? Les résultats souhaités constituent alors les objectifs.
5)- Le Bureau s'interroge ensuite sur l'activité à réaliser et la méthode à utiliser pour résoudre le problème diagnostiqué et atteindre ainsi l'objectif fixé.
6)- Après la précision des activités et des méthodes correspondantes, il faut se poser la question de savoir si le groupe possède ou peut obtenir les moyens nécessaires pour bien mener les activités.

Si les moyens s'avèrent impossibles à obtenir, il y a lieu d'annuler l'activité (Luc 14: 28-30).
Ainsi, l'on aboutit à une structure cohérente d'objectifs reliés aux activités et aw moyens se présentant de la façon suivante:
Problème 1+---+ Objectif 1 +---+ Activités 1+---+ Moyens 1 Problème 2.---. Objectif 2+---+ Activités 2.---. Moyens 2 Problème 3.--- Objectif 3+---+ Activites 3 - Moyens 3

C'est le lieu de signaler que l'objectif associé à une activité précise est appelé objectif spécifique, alors que le thème des activités général est appelé objectif général.
Par ailleurs, devant plusieurs problèmes, il faut faire des choix en tenant compte de la hiérarchie, de la priorité des problèmes (ou des besoins).

7) Toutes les activités doivent être consignées dans un planning. Le planning est un tableau dans lequel sont indiquées toutes les activités avec leurs périodes respective d'exécution.

Remarque: Un programme d'activités d'un groupe ne se conçoit jamais par un seul individu, Il requiert le concours de plusieurs compétences du groupe (membres du bureau ou du bureau élargi), afin d'avoir une vue plus complète des problèmes.


3. ÉLÉMENTS D'ÉVALUATION D'UN PROGRAMME
En l'absence de facteurs perturbateurs imprévisibles, seule la conception rationnelle d'une programmation augmente la probabilité de réussite au cours de l'exécution du programme. La mesure de cette rationalité s'effectue grâce à une évaluation a priori qui atteste la validité de ce programme.
Après l'exécution du programme, s'effectue une évaluation a posteriori afin de mesurer l'écart entre les résultats attendus et les résultats obtenus.